Je mets à disposition sous licence Creative Commons (gratuit, partage, amélioration possible …) le procédé suivant pour aider les daltoniens souffrant de deutéranopie par exemple à différencier le rouge du vert. (le principe reste le même pour les autres couleurs : jaune-bleu par exemple … ).

Le principe est simple mais nécessite deux filtres colorés à placer devant chaque œil (soit avec des montures de lunettes, soit carrément des lunettes avec des sur-lunettes pour essayer, ou des lunettes de vues qui seraient colorées en fonction du daltonisme à corriger), besoin des deux yeux, et d'un apprentissage du cerveau qui doit apprendre à décoder les couleurs en fonction des luminosités reçues à travers les filtres à 50% (-3 dB).

Cas pratique : pour apprendre à différencier le rouge du vert pour les gens souffrant de deutéranopie, il faut s'équiper de deux filtres à 50%, l'un rouge (qu'on pourrait mettre devant l'œil gauche), l'autre vert (qu'on pourrait mettre devant l'œil droit).

Quand le cerveau intercepte la différence de luminosité œil gauche - œil droit, c'est qu'on est en présence des couleurs corrigées.

Le rouge sera perçu plus clair par l'œil gauche filtré rouge, le rouge sera perçu plus sombre par l'œil droit filtré vert.

De même, le vert sera perçu plus sombre par l'œil gauche filtré rouge, le vert sera perçu plus clair par l'œil droit filtré vert.

Il faudra graver en monochromatique un repère des couleurs filtrées afin de ne pas croiser les filtres, dans le cas de prêts de filtres colorés par exemple.

Je pense qu'il faut éviter des filtres colorées à 100% qui forceraient la vue des couleurs corrigées à un seul œil, et qui seraient problématiques s'il fallait ne voir que d'un œil momentanément (poussières, insectes, œil qui pleure …)

Améliorations possibles : essayer plusieurs niveaux de filtration (50%, 75%, 90%, 95% ?).

LuDoViC@ 20141225

401ème visite